Bonjour bonjour!

Mieux vaut tard que jamais, il y a quelques semaines, avant mes vacances, on a décidé, avec Maislimélo, de se faire un petit mani swap! Sauf que, comme d’habitude, j’ai pris du retard. Beaucoup trop. Maislimélo a donc publié son choix sur son blog, mais je ne l’avais pas encore fait : voilà l’erreur réparée.

Alors tout d’abord, qu’est ce qu’un Mani swap? C’est un échange de manucure. On choisit de reproduire un des nail art de l’autre. Maislimélo et moi avons choisi de ne pas révéler notre modèle, elle ne sait donc pas encore ce que j’ai reproduis. J’ai d’ailleurs changé d’avis à deux reprises, parce que j’suis une vraie nail artiste en carton, et je n’arrivais pas à reproduire (proprement) les nail art que j’avais choisi au départ.

J’ai fini par faire ça :

 

maislimelo maniswap

 

 

Au départ, je voulais reproduire un splatter neon que Maislimélo avait réalisé sur une base blanche. Mais je n’y suis jamais arrivée. Ou plutôt, j’ai bien réussi à « splatter » du vernis sur mes ongles. Et sur mes doigts, et sur ma table (heureusement protégées) et sur mes cheveux...Bref, vous m’avez comprise, c’était ultra affreux. J’ai dissolvé! (oui oui, j’invente des mots!)

Puis Maislimélo a publié une reproduction qu’elle avait fait d’après un nail art de Didoline. Une stripping tape manucure, à base de neon, toujours. Le truc ultra joli, et une technique super simple. Tout ce que je ne sais pas faire donc. J’ai essayé, j’ai raté, j’ai dissolvé.

Et puis je suis tombée sur ça

wpid-picsart_1431258096245

Alors, je n’ai jamais réalisé de Negative Space, et ça me démangeait depuis un moment, et même si je sortais d’une aventure compliqué et difficile (j’en suis encore toute bouleversée! ) avec du stripping tape, je me suis dit que j’étais forte, et que le premier truc qu’on te dit quand tu tombes d’un cheval (ou d’un vélo, c’est mieux le vélo, j’suis jamais tombée de cheval!) c’est qu’il faut remonter de suite, sinon, tu ne remontes plus jamais, alors j’ai appliqué cette sage maxime au stripping tape, et j’ai attrapé des vinyls (du coup, ça foire un peu le sens de ma phrase n’est ce pas? XD ) , parce que je trouvais ça plus épais, et plus facile à manier. (Et que je dois avouer que j’en avais ma claque des stripping tape! )

J’ai cherché des vernis qui ressemblaient niveau teinte aux vernis que Maislimélo avait utilisé, puis finalement, ne trouvant pas ce que je cherchais, j’ai pris des valeurs sures. Il est déjà difficile de tenter une technique qu’on ne maitrise pas, autant ne pas m’embrouiller les doigts avec des vernis que je ne connais pas autant que d’autres.

Et ici, valeur sure n’a qu’un synonyme, et c’est A England.

C’est donc Avalon et Crown of Thistles qui m’ont accompagné dans ma quête laborieuse du  Saint Graal   Negative Space.

Alors, c’est loin d’être parfait, mais je vous assure qu’après deux échecs cuisants, ça m’a fait du bien de faire quelque chose qui ressemblait un chouilla à un nail art. Les vinyls sont bien plus maniables, à mon sens, que le stripping tape, et ça a bavé beaucoup moins. Cela dit, ce n’était pas net, et j’ai repassé au pinceau trempé dans le dissolvant pour essayer d’arranger ça comme je pouvais. (Dois je préciser qu’il était 2h30 du matin, et que je ne voyais plus très clair? XD)

Je rententerai cette technique avec plaisir, et avec d’autres teintes, notamment du noir, et/ou du blanc. Parce que j’adore l’effet chic et classe que ça donne dans ces teintes.

Maislimélo, quant à elle, à reproduit ce nail art : (que vous nous trouverez plus sur le blog, il a été victime de mon reformatage quand j’ai tout redémarré à zéro! )

 


Vous pensez quoi des Negative Space manicure? Vous avez déjà essayé? Montrez moi vos essais en commentaire!

 

 


Achat compulsif : 

A England Crown of Thistles : 9€ les 13mL sur Parlons Vernis and Co
A England Avalon : 9€ les 13mL sur Parlons Vernis and Co

Articles similaires

6 Réponses

  1. Axelle Duda-Gérard

    Pas encore tenté le negative space. Et je suis d’accord avec toi, les vinyls sont plus maniables que le stripping tape !